Grigny, bastion de l’insécurité en France ?

Tribune parue dans le Grigny Mag de juin 2021

Il va de soi que chacune et chacun aspire à vivre paisiblement et en toute quiétude dans sa commune. La tranquillité publique est et sera toujours une mission pour les élus du territoire.

Sans nier, et encore moins minimiser, les incidents que certaines et certains de nos habitants peuvent connaître, des questions se posent sur la posture de la majorité municipale à ce sujet.

Tant au niveau de la communication que de la prise de décision, il semblerait que la répression et la punition soient les seules préoccupations de notre exécutif en ces temps déjà très compliqués pour tout le monde. Vue de l’extérieur, Grigny serait une commune du grand banditisme avec des trafics d’ampleur internationale et des règlements de compte à tout va : opération de communication des forces de l’ordre au 10 Rue Pasteur (pour ne rien trouver), recrutement d’un maître-chien à la police municipale, caméras de surveillance dans toute la Ville… le tout avant l’annonce de soutien de M. le Maire à l’aile droite des Républicains, en s’engageant publiquement pour les prochaines élections régionales.

Ne nous trompons pas, M. le Maire est actuellement en campagne pour les régionales au sein même de notre commune, mais Grigny, de par son Histoire, ses racines et sa population, ne peut être réduite à être une ville répressive, stigmatisée et soumise à une politique de droite « dure ».

Se penser en sécurité en étant filmé constamment, voir des opérations de communication des forces de l’ordre et vivre dans un climat anxiogène ne parlant que d’insécurité, est-ce cela la tranquillité publique ?

La répression et la surveillance ne sont pas les seuls moyens de lutte contre l’insécurité : la prévention, l’insertion, l’éducation et la lutte contre la précarité en sont bien d’autres, bien plus ambitieux et profonds.

Mais ces thèmes-là, plus justes, plus humains et porteurs de résultats à long terme ne sont pas ceux qui trouvent grâce aux yeux de notre maire LR en campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *