École : où allons-nous ?

Tribune parue dans le Grigny Mag de novembre 2021

Élu·es minoritaires, nous avons toujours mis l’éducation et la question scolaire au centre de nos préoccupations. Il nous a toujours paru aberrant d’imaginer seulement deux écoles primaires à Grigny.

Avec la question de la fermeture annoncée de l’école Roger Tissot, nous avions proposé, durant notre campagne, la construction d’une école afin d’en garder le même nombre sur la commune, en ayant uniquement des établissements à dimension humaine.

Pour la majorité municipale actuelle, le point de vue a longtemps été différent. Et même très différent. Comme en témoignent les nombreux débats en Conseils Municipaux sur cette question, l’exécutif communal avait pour idée de réunir les enfants grignerots dans deux écoles agrandies : Irène Joliot-Curie et Louis Pasteur. Des classes supplémentaires ont déjà été construites à Joliot-Curie et on nous a demandé de voter en conseil municipal la rénovation ET l’agrandissement de Pasteur pour plus de 9 millions d’euros. Nous avions évidemment voté contre cet agrandissement, en rappelant les bienfaits d’avoir une école de proximité, à dimension plus humaine et en réitérant notre proposition de construire une troisième école si l’école Tissot devait fermer, ce qui, nous l’avons démontré, ne se justifie absolument pas pour des questions d’accessibilité.

Quelle fut notre surprise lors du dernier conseil municipal en découvrant que M. le Maire et ses élu·es avaient changé d’avis et parlaient d’une troisième école à construire comme d’une évidence toujours défendue. Mais alors pourquoi agrandir Pasteur ?

Ce manque de précision, de clarté et d’informations sur un sujet aussi important est préoccupant.

Quel est le véritable projet derrière tout cela ? Grigny possédera toujours, comme nous l’espérons, trois écoles ? Ou n’est-ce qu’un projet en l’air parmi tant d’autres ?

Les parents d’élèves et de futurs élèves ont le droit d’avoir une réponse claire sur ce sujet.

Pour le groupe, Monji Ouertani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.